L’aventure MaltBroue


Faire du malt… d’où est partie cette idée? Simplement du goût de s’installer au bord du lac Témiscouata. Les propriétaires, Dany Bastille et Cindy Rivard, souhaitaient trouver un défi qui les stimulait tous les deux.

Technology of brewing and malting2002

Relevant le défi de créer une malterie pouvant produire de petites quantités de malt (1 tonne à la fois), Dany Bastille, qui est diplômé en génie mécanique, s’est inspiré de l’information contenue dans ce livre pour décider que c’était possible et débuter les démarches qui nous mèneront vers le premier prototype de cuve de maltage. C’est alors que nous avons décidé, en 2002, de faire le saut vers l’entreprenariat et de prendre la relève à la ferme familiale.


 

prototype 1 juin 20062003 à 2005

La vocation de la ferme était, à ce moment là, une production bovine. Pour transformer la ferme en malterie, toute une opération transformation a été nécessaire : nettoyage, ciment, plomberie, murs, etc. Tout y est passé.

De concert à ces travaux, un prototype a été construit. Il nous a permis de comprendre tout ce qu’il ne fallait PAS faire!


Belgique - Wallonie Bruxelle2006

Apprendre à malter, s’assurer que les équipements vont fonctionner avant de passer du prototype à la vraie cuve, faire les analyses laboratoire, autant de nouvelles connaissances à maîtriser!

En 2006, nous sommes allés confirmer nos connaissances lors d’un voyage sprint de 2 semaines en Belgique, où nous avons pu discuter avec des malteurs, des professeurs, des spécialistes des analyses laboratoire, etc. Qui plus est, la collaboration est déjà au rendez-vous puisque nous avons fait ce voyage avec Louis Hébert qui depuis, a ouvert sa microbrasserie à Saint-Félicien : La Chouape.


cuvecontour2007

Enfin, notre cuve de maltage était fin prête pour lancer la production et mettre nos malts sur le marché. Mais nous n’étions pas au bout de nos peines! 6 mois ont été nécessaires pour comprendre pourquoi notre orge ne germait pas dans la cuve alors que les analyses nous indiquaient que l’orge avait une capacité de germination qui dépassait les 95%… Après maintes recherches et contacts avec des spécialistes de la germination, c’est finalement un hasard qui nous a donné la solution. Ouf!


Malt de spécialité de MaltBroue Inc.2008

Enfin, nos premières ventes en mars 2008! Le Bien le Malt et le Naufrageur ont été les premiers à faire confiance à MaltBroue.

Merci!

Cependant, l’introduction de nos produits sur le marché ne s’est pas fait sans peine. Les brasseurs déjà présents sur le marché hésitent beaucoup à changer leur recette…


 

2013

Après 5 ans de labeur, la demande explose et MaltBroue investi pour installer de nouveaux équipements et répondre à la demande.


2014

MaltBroue est reconnue et reçoit le prix de « Entreprise du secteur de la transformation agroalimentaire » lors du gala de l’entreprise du Témiscouata le 18 octobre 2014.

 

 


 

Malt en processus de germination