De nouvelles ressources dans le domaine du malt au Canada

Automatic micromalting system

Le domaine brassicole est en effervescence et ça crée des opportunités pour toute la chaîne impliquée dans le marché de la bière, dont le malt.

Le consommateur ne voit souvent que le produit fini et il se rend compte qu’il y a de plus en plus de microbrasseries et de variétés de bières sur le marché. Ce qu’il voit moins, c’est que tout ce qui vient avant la bière représente aussi des marchés à fort potentiel de croissance.

Plusieurs houblonnières ont vu le jour, des projets de nouvelles malteries sont sur la table ET un tout nouveau centre de recherche sur le maltage avec lequel nous sommes bien fiers de collaborer.

2e laboratoire spécialisé en malt au Canada

Le Centre précommercial de technologie en bioprocédés du Collège communautaire du Nouveau-Brunswick à Grand-Sault est maintenant en mesure de nous aider à pousser nos connaissances sur le maltage grâce à leurs équipements spécialisés et leur personnel qualifié. Nous collaborerons entre autres avec Mike Doucette, qui est chimiste et chercheur.

Ils sont, en effet, les 2e au Canada à disposer d’un équipement de maltage de laboratoire, permettant de malter plusieurs lots de 1kg d’orge à la fois. Le 1er étant le Brewing and Malting Barley Research Institute au Manitoba.

Ce dernier travaille surtout pour le développement de l’orge brassicole de l’Ouest canadien. Puisque nous maltons avec de l’orge québécoise, nous sommes vraiment ravis qu’un laboratoire se concentre maintenant sur l’orge de l’Est!

Développement de malts et de procédures de qualité

Le travail avec le Centre précommercial de technologie en bioprocédés nous permettra le développement plus rapide de nouveaux malts, en particulier les malts pâles qui seront fabriqués à la malterie de notre franchisé à Saint-Narcisse-de-Beaurivage. Nous pourrons ajouter les analyses laboratoire nécessaires à ces nouveaux malts et tester différents cultivars d’orge, toujours dans l’objectif d’offrir un malt répondant aux besoins des brasseurs.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *