Archives pour la catégorie L’entreprise

Équipement de maltage et d’ensachage

Le monde brassicole étant en effervescence au Québec et nous en bénéficions directement avec une demande croissante pour nos produits.  La confiance que nos clients nous témoignent est importante. C’est grâce à elle que nous pouvons ajouter des équipements supplémentaires pour nous ajuster à cette demande et continuer à bien vous servir.

Au cours des derniers mois, nous avons procédé à l’installation de nouveaux équipements de maltage et d’ensachage.

Ces équipements nous permettent :

  • d’assurer un nettoyage des grains d’orge et de malt de qualité supérieure;
  • de stabiliser la production et d’entamer la phase II des installations. Une 3e cuve dédiée à la production est prévue pour 2014;
  • de modifier les sacs utilisés pour ensacher nos malts, rendus nécessaires pour les opérations. À cet effet, vous constaterez lors d’une de vos prochaines commandes, l’arrivée de nouveaux sacs pour votre malt.

Congrès de l’AMBQ

Notre réalité évolue et celle des brasseurs aussi!  C’est toujours un plaisir de participer au salon des fournisseurs du congrès de l’Association des microbrasseries du Québec. C’est l’occasion de s’imprégner de cette effervescence qui caractérise le domaine brassicole et de mieux comprendre les attentes et besoins des brasseurs. On s’y voit les 18 et 19 novembre 2013?

 

Share

Équipement supplémentaire, enfin!


Voilà la nouvelle cuve qui va nous permettre d’augmenter la cadence dans la production de malt! Elle s’est fait attendre un peu plus longtemps que prévu, mais elle est maintenant installée et fonctionnelle.

Ce que vous voyez là sur la photo, c’est notre premier lot d’orge en train de tremper; 1re étape du maltage. Ce premier test semble concluant et nous en sommes bien contents! Ces derniers mois ont été plutôt difficiles pour fournir la demande de nos clients. Beau problème, mais problème tout de même!

Cette cuve vient modifier notre procédé qui est expliqué ici. Nous utiliserons dorénavant 2 cuves pour faire toutes les étapes du maltage. Ça nous amène à avoir une étape de plus dans la fabrication du malt, soit le transfert d’une cuve à une autre, mais nous y gagnons en efficacité.

Maintenant, pas de repos en vue évidemment! La production continue et, alors qu’on sait que tout va bien avec ce nouvel équipement, on peut commencer à fabriquer sa jumelle. Une 2e cuve comme celle-ci est prévue.

Share

Deuxième pelletée de terre

Voilà enfin notre 2e pelletée de terre pour agrandir nos espaces de travail ! La 1re fut faite en 2007 alors que nous avons transformé le quart du bâtiment que nous occupons pour en faire une malterie.  Que de changements à l’époque pour ce bâtiment qui avait, depuis 60 ans, été utilisé pour d’autres vocations.

Depuis le début cette 2e pelletée de terre était prévue afin d’aménager un entrepôt pour le malt en attente d’être livré chez nos clients et distributeurs.

Il aura tout de même fallu 4 ½ ans sur le marché pour en arriver là !

Vous devinez que nous sommes très heureux de cet avancement. Ça nous permettra de mieux répondre aux demandes de notre clientèle et développer de nouveaux marchés.

Ceux qui connaissent l’histoire de MaltBroue savent que dès que nous avons coulé le ciment dans la malterie, la tuyauterie était prévue pour l’installation d’une 2e cuve de maltage. Voilà le moment venu pour procéder avec cette installation !

La 1re étape est l’aménagement d’un entrepôt afin de libérer l’espace nécessaire à l’installation de la nouvelle cuve.

Au programme pour les prochaines semaines: creusage et cassage de vieux ciment pour faire place à un nouveau plancher, isolation des murs, installation d’étagères et d’un quai de chargement et déchargement de la marchandise et aménagement de la cour pour faciliter la circulation des camions de livraison.

Vous devinez que cette surcharge de travail est réalisée le sourire aux lèvres ;-) Aventure à suivre dans les prochains billets !

Share

Tags: , ,

Planification et projets en 2011

Les champs de MaltBroue sous la neige

Les champs de MaltBroue sous la neige

Une nouvelle année, c’est toujours l’occasion pour fixer ses objectifs et regarder vers où on veut aller. En fait, on devrait faire ça plus souvent qu’une fois par année, mais vous savez comme moi que le quotidien nous rattrape et qu’on ne fait pas cet exercice aussi souvent que l’on devrait. Alors qu’en est-il pour MaltBroue en 2011?

D’abord, on pourrait dire qu’on est à la mi-parcours. Nos premiers malts ont été mis sur le marché au printemps 2008 et en théorie, il faut se donner 5 ans pour vraiment savoir si une entreprise va prendre son envol ou non. Est-ce que ça veut dire qu’il faut se croiser les doigts pendant 5 ans et laisser aller les choses. Évidemment pas.

L’augmentation des parts de marché des microbrasseries au Québec, les diverses collaborations entre les acteurs du domaine brassicole et les objectifs avoués de l’association des microbrasseries du Québec pour un approvisionnement 100% local, nous incitent à planifier l’avenir et décider de quelle façon nous voulons développer MaltBroue.

C’est très positif comme réflexion, mais pas nécessairement facile à faire! Il faut prendre les bonnes décisions et on a plus d’une possibilité :

  • Garder notre caractère artisanal et transformer les produits de notre terre;
  • Grossir la malterie pour en faire une entreprise à caractère plus industrielle;
  • Aller vers la 3e transformation et développer une microbrasserie;
  • Profiter de notre connaissance du produit pour offrir d’autres malts que les nôtres;
  • Offrir les plans de nos équipements dont nous avons déjà eu quelques demandes d’un peu partout dans le monde.

Une chose est sûre, le statuquo est hors de question.

2011 sera donc une année d’organisation, de planification et d’étude pour nous. Déjà, on a commencé à s’entourer de gens qui peuvent nous aider dans ce processus. Depuis 2002 qu’on a le nez collé sur notre projet et qu’on fait tout nous-mêmes. Parfois trop, et je crois que le moment est bien choisi pour avoir un avis extérieur et neutre pour nous aider dans ce processus. D’autant plus qu’en affaires, il faut considérer l’aspect monétaire d’une décision, mais on tient à respecter aussi nos valeurs personnelles à travers le processus.

On a l’opportunité de faire partie d’un secteur d’activité dynamique pour qui la collaboration est un leitmotiv pour son développement.  C’est la moindre des choses qu’on soit prêts à répondre adéquatement aux demandes à venir.

Nous serons prêts.

Share

Tags: , , ,